Eté 2014 - Sénior H2 - Régionale 3

Planning de l'équipe

JournéeDateHoraireEquipe visitéeEquipe visiteuseScoreClassement
1Dimanche 4 mai 20149h00Le Mesnil-Esnard TC 1Gisors TC 21 / 42ème / 6
2Dimanche 11 mai 20149h00Gisors TC 2Gournay-en-Bray AS 13 / 23ème / 6
3Dimanche 18 mai 20149h00Dieppe Tennis 1Gisors TC 21 / 42ème / 6
4Dimanche 25 mai 20149h00Gisors TC 2Beaumont-le-Roger TC 12 / 32ème / 6
5Dimanche 1er juin 20149h00Darnétal Olympique 1Gisors TC 21 / 42ème / 6

H2 - 04/05/2014 - Journée 1 - Gisors TC 2 bat Le Mesnil-Esnard TC 1 : 4 / 1

Rendez-vous en terre inconnue

Le rendez-vous est fixé à 7h30 au club house. Nous partons à la découverte du club de Mesnil-Esnard : de mémoire de Nariana, c’est une première rencontre entre ces deux clubs. De plus, certains bruits circulent comme quoi les Mesnillais pratiquent le tennis sur une drôle de surface. Pour ce premier voyage, l’équipe de découvreurs est composée de François, Doriam, Jean-Philippe et Timothy, qui remplace Julien appelé dans l’équipe fanion du club. Effectivement, un joueur de l’équipe première a le physique fragile !

Arrivés sur les lieux, quelle surprise de constater la surface des courts : une moquette un peu comme dans notre bulle, sans terre battue, sans poils, donc rien à voir avec la surface de notre bulle ! Le rebond est très bas, la balle fuse, ça va vite.

Timothy, surnommé "el forço tranco" (dans notre tribu cela signifie "la force tranquille"), est aligné en simple 4 face à un 15/2. Match à sens unique pour le gisorsien. Grande maitrise, à peine gêné par la surface, Tim s’impose 6/0 6/2.

Doriam, surnommé "el brillo diamanto" (dans notre tribu cela signifie "le diamant brillant"), est aligné en simple 3 face à un 15/2. Doriam est breaké d’entrée, le ton est donné. Son adversaire ne tente rien, place bien la balle et surtout agace Doriam par ses réflexions et son attitude. Son objectif : déstabiliser Doriam. Le gisorsien tient bon, passe en tête uniquement à 6/5 et conclut le set par un tie-break. Désespéré, le Mesnillais est au fond du trou. Doriam s’impose 6/0 dans le second set. Bravo, plus d’un joueur aurait craqué.

Jean-Philippe, surnommé "el petito capitano" (dans notre tribu cela signifie "le petit capitaine"), est aligné en simple 2 face à un 15/1. Dès l’échauffement, Jean-Phi passe à travers la balle, ça promet ! Le gisorsien affronte le moniteur du club adverse, qui connait bien son terrain et le montre bien. Tim et Doriam encouragent leur ami et lui conseillent de faire "service volée" et monter en deux frappes. Mais savent-ils qu’ils ne parlent pas à Rafter ? Néanmoins, Jean-Phi exécute, ça marche, mais ce n’est pas suffisant. Il s’incline 6/1 6/2.

François, surnommé "el camión explosivo dócilo" (dans notre tribu cela signifie "le doux bulldozer"), est aligné en simple 1 face à un 15/1. C’est un match de frappeurs, ça sert très fort. Le gisorsien est bien plus calme. Habitué du jeu vers l’avant, la surface ne le gêne pas. Peu d’échanges, ça cogne. Tout va bien pour François. Il s’impose 6/2 6/3.

Pour le double, on décide d’aligner la meilleure équipe possible, la partie est certes gagnée, mais il faut penser au match-average. La poule est très équilibrée. C’est donc Tim et François qui affrontent les deux 15/1. Dans le premier set, la paire gisorsienne se cherche, des points majestueux d’une part, des fautes grossières d’autre part, surtout dans le tie-break. Par conséquent, on concède la 1ère manche. Sur le banc, Jean-Phi et Doriam soutiennent leurs partenaires, la tension est palpable, parfois Doriam hausse même le ton, le moniteur adverse nous sort quelques coups magiques. Le 2ème set est remporté par nos gisorsiens. On enchaîne sur le super tie-break. On mène 4/0, service à suivre. Puis seulement 6/5. Ça sent mauvais... Après un grand soupir, on l’emporte finalement 10/7. Ouf !

Mission accomplie en terre inconnue. Le plus dur reste à venir. Nous espérons tous accueillir Julien pour nos prochaines rencontres. La motivation est bien présente, chaque joueur joue pour l’équipe. Nous avons toutes les armes pour aller au bout de cette aventure, notre aventure !

Dimanche 4 mai 2014 : Le Mesnil-Esnard TC 1 / Gisors TC 2

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
François Constantin1515/1V6/2 6/3
Jean-Philippe Nariana1515/1D6/1 6/2
Doriam Le Biavant1515/2V7/6 6/0
Timothy Blanchet15/115/2V6/0 6/2
François Constantin
Timothy Blanchet
15
15/1
15/1 et 15/1V6/7 6/2 1/0

H2 - 11/05/2014 - Journée 2 - Gisors TC 2 bat Gournay-en-Bray AS 1 : 3 / 2

Sainte Jeanne Mas, priez pour nous...

Par ce dimanche pluvieux, nous accueillons Gournay-en-Bray AS 1, dans notre salle Arthur Ashe. A chaque rencontre, face aux Gournaisiens, que ce soit en 35+ ou en séniors, nous sommes favoris sur le papier, mais au final nous nous inclinons à chaque fois. La victoire nous sourira-t-elle pour une "toute première fois" ? Notre équipe est inchangée par rapport à dimanche dernier. En effet, Julien Drecher 5/6 restera dans l’élite, vu que dorénavant, deux joueurs de l’équipe 1 ont le physique fragile !

Tim 15/1 affronte un jeune 15/4 en simple 4. Nous sommes confiants sur l’apport de notre premier point. Mais la partie est compliquée. L’adversaire est régulier, Tim n’arrive pas à conclure ses points comme à son habitude. Les jeux sont accrochés, très souvent départagés par les avantages. C’est bien la "toute première fois" que nous voyons Tim malmené par un 15/4 ! Le gisorsien avouera, à la suite de son match, "avoir eu du mal", mais s’impose finalement 6/2 6/2. Bravo.

François 15, qui ne devait pas jouer aujourd’hui, joue le simple 1 en première rotation, étant donné que le joueur 3 adverse arrivera plus tard. Son adversaire est 15, et hyper motivé. Les premiers jeux sont vites gagnés et vites perdus. Tout s’équilibre quand François gagne pour la première fois son service à 2/1. Ensuite ce ne sont que des "breaks", François mène 5/4 et 6/5 service à suivre, mais fini par s’incliner 7/6. Dans le second set, François n’y est plus. Il perd cette manche 6/1. De mon banc de capitaine, c’est bien la "toute première fois" que je vois François s’incliner. Les raisons : son adversaire a eu une réussite inqualifiable, et surtout acceptait le combat avec de longs échanges. Rassure-toi François, tu es indispensable à l’équipe.

Doriam 15, prend le court de François et affronte en simple 3 un 15/4, qui est videur en boite de nuit, ex-judoka de haut niveau, je pense que c’est la "toute première fois" que le gisorsien affronte un adversaire dont les mains sont plus grandes que les pieds de Doriam ! Enfin, tout ceci ne perturbe pas notre joueur. Il se détache rapidement 5/2. Mais cela est probablement trop facile, puis quelques minutes de déconcentration et le voilà mené 6/5. Il doit même sauver une balle de set, mais l’emporte au tie-break. Comme dimanche dernier, le second set est une formalité, Doriam s’impose 6/1. Bravo pour ce précieux point.

Jean-Philippe 15, défie un autre 15 en simple 2. Le gournaisien est beaucoup plus agressif, frappe sur tout et tout rentre. Lorsque Jean-Phi lève la balle, son adversaire se régale. Lorsque Jean-Phi joue tendu, son adversaire monte au filet. En fait, Jean-Phi a inventé un nouveau concept : c’est la "toute première fois" que l’arbitre de chaise est aussi le joueur. Effectivement, le gisorsien a passé son temps à compter les points et à apprécier les balles bonnes. Une équipe se compose de 4 joueurs, heureusement pour Jean-Phi, peut-être le seul moyen de rester dans l’équipe !

Bref, nous voilà à 2/2. Tim et François forment le double gisorsien. Sans surprise ce sont les deux 15 qui forment le double gournaisien. Le niveau de jeu me semble très élevé pour une RM3. Tout se joue sur du détail, et de la chance du côté de Gournay, sur le banc Doriam n’en revient pas. On s’incline 6/4 dans la première manche. La défaite nous pend au nez. Dans le second set, nous sommes toujours devant. Mais rien n’est fait. François retrouve sa combativité perdue en simple, Tim est moins efficace en retour. Deux doubles fautes dans un jeu gournaisien nous donnent le set 6/4. Maintenant c’est simple : le premier aux 10 points gagne la rencontre ! Tim retourne à merveille, François enchaine les coups gagnants. On mène 6/1, puis seulement 8/6. Doriam et Jean-Phi n’ont plus d’ongles sur banc. Et finalement on l’emporte 10/6. Quel soulagement ! Enorme Bravo à Tim et à François. Rencontre gagnée 3/2.

Nous sommes encore en course dans cette poule très équilibrée. La semaine prochaine, François est absent, nous accueillerons avec plaisir Lucas Stucki 15/1. Ô Sainte Jeanne Mas, priez pour nous. Nous qui avons soif de victoires, nous buvons tes saintes paroles : "Un jeu mêlé de souffrance. Comme un guerrier que l'on blesse (...) sans cesse continue le combat. Comme la toute première fois ! Toute, toute première fois". Bravo à vous les gars !

Dimanche 11 mai 2014 : Gisors TC 2 / Gournay-en-Bray AS 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
François Constantin1515D7/6 6/1
Jean-Philippe Nariana1515D6/0 6/2
Doriam Le Biavant1515/4V7/6 6/1
Timothy Blanchet15/115/4V6/2 6/2
François Constantin
Timothy Blanchet
15
15/1
15 et 15V4/6 6/4 1/0

H2 - 18/05/2014 - Journée 3 - Gisors TC 2 bat Dieppe Tennis 1 : 4 / 1

Les Rocky sont de sortie

Le rendez-vous est fixé à 9h00 à Pourville-sur-Mer, petite station balnéaire assez chic, voisine de Dieppe. Nous arrivons 40 minutes avant le rendez-vous. Idéal pour un petit tour sur le front de mer et une pause café - chocolat pour les derniers mots du capitaine. La victoire est indispensable si on veut atteindre notre objectif : la montée. Lucas (15/1) est parmi nous, François étant aux côtés de Fergus. Les dieppois nous défierons sur leurs terres battues artificielles, façon roche volcanique. Nous décidons de ne pas écouter le coach Fabien concernant la composition de l’équipe. On assumera, nous sommes prêts à monter sur le ring.

Lucas, 15/1, défie un 15/3 en simple 4. La surface est bien humide. Malheureusement, Lucas est en chaussures lisses ! Il n’y a pas un échange sans une glissade involontaire. L’adversaire joue bien, sert bien, en pleine confiance. Lucas passe à travers le premier set qui est perdu 6/2. Jean-Phi, sur le banc, le soutient, le match commence maintenant. Lucas domine largement les 6 premiers jeux, mais quelques fautes lui coûtent cher, il court toujours derrière le score 2/4. Hyper motivé, le dieppois s’impose 6/2 dans le second set. A l’image de "Rocky" dans le premier opus, Lucas s’est bien battu, mais au finish, il s’incline. Une bonne expérience pour le jeune gisorsien en prévision des prochaines saisons.

Tim, 15/1, affronte en simple 3 un autre 15/3, qui n'est autre que le père de l’adversaire de Lucas. Le dieppois à une technique plus rustique que son fils, mais plus puissant et combatif. Tim démarre mal, il est mené 2/0. Le combat est rude, le soleil est plombant, les échanges sont accrochés. Tim ne lâche pas, comme à son habitude. Il l’emporte 7/5 6/2. Bravo, à l’image de "Rocky 2 ", du suspens, des coups, et au final Tim l’emporte courageusement. Nous égalisons à 1/1. Logiquement, comme pour la suite des "Rocky", on devrait tous finir par gagner.

Les deux parties suivantes commencent quasiment en même temps. Jean-Phi, 15, est aligné en simple 2 face à un 15/2. Doriam, 15, est donc en simple 1 face au moniteur du club classé 15 également. Tout commence pour le mieux sur les deux courts, les gisorsiens breakent et confirment rapidement.

Doriam est soutenu par son papa ainsi que ses grands-parents venus de Gisors pour apprécier le jeu de notre "brillo diamanto". Je n’ai pas vu le match de Doriam, trop concentré à essayer de mettre la balle au-dessus du filet. En revanche, j’ai entendu, son adversaire se lamenter. Doriam a dominé son adversaire tout au long de son match. Un match parfait, "LE" meilleur match en interclubs séniors de Doriam toutes saisons confondues. Quel talent ! Bravo, à l’image de "Rocky 4", Doriam joue une partie hyper importante sur terrain hostile. L’adversaire est sur le papier plus fort, mais le gisorsien s’est transcendé pour l’équipe. Magnifique ! On en oublierait le score : 6/3 6/3.

Pendant ce temps, Jean-Phi lutte encore, il attaque, fait des fautes, mais a le mérite de continuer d’axer son jeu vers l’attaque. Lui aussi avec courage, à l’image de "Rocky 3", s’est battu contre un joueur un peu "rock'n'roll", capable de tout faire, du pire comme du meilleur. Et oui, Jean-Phi s’impose 7/6 6/0.

La victoire est acquise, l’espoir continu. Le double est effectué par Doriam et Jean-Phi. Tim a un début d’ampoule, il préfère ne pas le faire. Le double gisorsien s’impose 7/5 3/6 1/0 (10/5). Rien d’extraordinaire dans ce match, nous avions probablement la tête au week-end prochain. Evidemment, Jean-Phi nous a offert quelques volées d’une grande gentillesse, pour le plaisir de tous ! Toute l’équipe est fière de cette performance, car soulignons qu’il y avait dans cette équipe gisorsienne le plus vieux et le plus jeune joueur alignés en régionale pour cette journée. Bravo à tous, pour cette importante victoire.

Photo : de gauche à droite, Timothy, Lucas, Doriam et Jean-Philippe

Dimanche 18 mai 2014 : Dieppe Tennis 1 / Gisors TC 2

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Doriam Le Biavant1515V6/3 6/3
Jean-Philippe Nariana1515/2V7/6 6/0
Timothy Blanchet15/115/3V7/5 6/2
Lucas Stucki15/115/3D6/2 6/2
Doriam Le Biavant
Jean-Philippe Nariana
15
15
15/2 et 15/3V7/5 3/6 1/0

H2 - 25/05/2014 - Journée 4 - Beaumont-le-Roger TC 1 bat Gisors TC 2 : 3 / 2

La Haine

Jusqu’ici tout va bien... Cette journée est cruciale. Nous recevons Beaumont-le-Roger, qui est 3ème, mais qui a déjà joué Dartenal, le gros morceau de la poule. Avant d’espérer battre Darnetal, il faut battre Beaumont. A 9h00, sur les courts extérieurs, François, Tim, Doriam et Jean-Philippe sont bien présents, bien motivés. Jusqu’ici tout va bien...

Tim 15/1 est aligné en simple 4 contre un 15/4. Tranquille tout au long de sa partie, Tim déroule comme à son habitude. Son adversaire tente tout, surjoue, mais le gisorsien est trop fort. Il s’impose facilement 6/1 6/0.

François 15 défie en simple 3 un Beaumontois 15/1, gaucher, mais le signe particulier de ce Beaumontois est qu’il est un ancien 2/6, droitier ! François est le seul de l’équipe à pouvoir jouer vite et fort. C’est ce qu’il fait. François est bien en rythme, parfois gêné par la main malicieuse de son adversaire, mais cela n’empêche pas le gisorsien de s’imposer 6/0 6/3.

2/0 pour le Gisors TC 2. Jusqu’ici tout va bien...

Jean-Philippe 15 doit absolument gagner en simple 2 contre un 15/1. Très tendu, Jean-Phi perd les 3 premiers jeux quasiment blancs. Puis reprend la main 4/3. Mais s’incline finalement 7/6. Le 2ème set est plus serré, plus stratégique, Jean-Phi mène 5/2, pour s’incliner une nouvelle fois 7/6. Lorsque Jean-Phi attaque : il fait des fautes. Lorsque Jean-Phi assure : c’est friable, l’adversaire fait ce qu’il veut. De plus, aujourd’hui Jean-Philippe a mal servi.

Doriam 15, en simple 1 est confronté à un autre 15. Doriam est malade depuis vendredi, il est diminué physiquement, mais ravi d’être parmi nous. Il cherche ses marques et sa respiration lors du 1er set qu’il concède 6/1. Ensuite tout va mieux, on retrouve le Doriam de dimanche dernier, il mène 5/3 30/0. Mais le Beaumontois ne lâche rien et s’impose 7/5.

2/2. Nous avons confiance en notre double. Julien Drecher nous soutient, on se doit également de gagner pour lui. Nos adversaires sont le 15 et le 15/1, ex-2/6. Jusqu’ici tout va bien... On est breaké d’entrée, on n’arrivera jamais à revenir, même sur les services à la cuillère du 15/1. Les Beaumontois sont plus mobiles et plus efficaces à la volée. Le 1er set est perdu 6/4. Il faut réagir, Tim colle plus le filet, François assomme les adversaires de ses coups droits. On retrouve nos gisorsiens : on gagne le 2nd set 6/2. Reste 10 points à conquérir. Mais, sans raisons apparentes, tout s’écroule, on anticipe mal, on ne volleye plus, on fait des doubles fautes. A l’inverse et à l’image de l’équipe Beaumontoise, le 15 est solide du fond, le 15/1 est impérial au filet. On perd sèchement 10/4. Le banc gisorsien est calme. Sans un mot, de simples regards suffisent pour communiquer, on se connaît tous assez bien. Il nous a manqué un petit quelque chose sur les 3 dernières parties, Julien nous a manqué. Jean-Phi s’en veut, sa défaite fait mal.

C’est l’histoire d’une équipe qui tombe d’une rencontre de 5 matchs. L’équipe, au fur et à mesure de sa chute, se répète sans cesse pour se rassurer : "Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien." Mais l’important, ce n’est pas la chute. C’est l’atterrissage... Long, très long soupir.

Dimanche 25 mai 2014 : Gisors TC 2 / Beaumont-le-Roger TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Doriam Le Biavant1515D6/1 7/5
Jean-Philippe Nariana1515/1D7/6 7/6
François Constantin1515/1V6/0 6/3
Timothy Blanchet15/115/4V6/1 6/0
François Constantin
Timothy Blanchet
15
15/1
15 et 15/1D6/4 2/6 1/0

H2 - 01/06/2014 - Journée 5 - Gisors TC 2 bat Darnétal Olympique 1 : 4 / 1


Notre dernière séance

Le goût amer de la défaite de la semaine dernière nous reste encore en bouche. Malgré tout, nous sommes toujours présents pour notre club, la H2 toujours solidaire, prête à relever le défi. Certes un défi très relevé, puisque nous nous déplaçons à Darnétal, le 1er de la poule, qui a tout gagné 5/0 ou 4/1. Après de simples calculs, il faut gagner 5/0, et l’emporter en deux sets sur chaque partie. François, Tim, Doriam et Jean-Philippe sont motivés pour renverser la tendance.

Tim 15/1 ouvre les hostilités. Il affronte un 15/2, qui semble un peu pantouflard. Comme à son habitude, Tim déroule et l’emporte 6/0 6/2. La valeur sûre de notre équipe. Bravo, aucune défaite en simple.

François 15 défie le moniteur du club 15/1. On est confiant, on joue sur quick, une bonne surface pour François. Le gisorsien mène rapidement 3/0, mais il est vite repris et mené 3/4. Il s’accroche mais s’incline 7/6. Les vieux souvenirs de Gournay reviennent à la surface. François sauve une balle de 1/4 dans le deuxième set. Tim et Doriam le soutiennent, François tient bon, il s’impose finalement 6/4 6/3. Un bon match en 3 sets avec du jeu, de la tactique, des nerfs solides. Bravo.

En parallèle, depuis le début du 2ème set de François, Jean-Philippe, en simple 2, doit s’imposer à 15/1. Ça démarre mal, malgré des jeux accrochés, il s’incline 6/2 dans la 1ère manche. Le gisorsien veut faire honneur à son équipe, donc s’accroche, subit les attaques du darnetalais, arrive à tirer de bons passings, il s’impose 7/5. L’adversaire n’y est plus, Jean-Philippe en profite et mène rapidement 4/1. Les crampes arrivent, la fin de match est au mental, Jean-Philippe l’emporte 6/2 dans le 3ème set.

Et pendant ce petit marathon, Doriam, toujours affaibli par un virus, s’est incliné 6/3 6/1 face au n°1 adverse classé 5/6. Doriam n’est pas satisfait de sa prestation, mais son état physique ne permettait pas de mieux faire. C’est surtout le niveau de jeu du darnetalais qui est à souligner.

La pluie commence à tomber finement. Nous sommes prêts à rentrer dans les courts couverts situés à 3 kms, pour jouer le double (ne rien lâcher, ne rien donner, consigne de notre bon président). Nos adversaires n’ont pas cette envie : ils ne joueront pas le double. On l’emporte donc 4/1.

Nous terminons donc 2ème de ce championnat très équilibré. Au même nombre de points que le 1er et le 3ème. Nous avons battu les 1er et perdus contre les 3ème. Le capitaine est ravi de la cohésion de son équipe, ravi des prestations de ses joueurs. Nous sommes passés très près de la 1ère place. C'était notre dernière rencontre, c'était nos dernières sorties, c’était nos dernières parties, et le rideau sur les courts est tombé.

Bravo les gars, merci à Lucas et Julien.

Dimanche 1er juin 2014 : Darnétal Olympique 1 / Gisors TC 2

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Doriam Le Biavant155/6D6/3 6/1
Jean-Philippe Nariana1515/1V2/6 7/5 6/2
François Constantin1515/1V6/7 6/4 6/3
Timothy Blanchet15/115/2V6/0 6/2
François Constantin
Timothy Blanchet
1515/15/6 et 15/1Vw.o.

Bilan

Une seule défaite l'équipe H2. Dans une poule très serrée, 3 équipes terminent en haut du classement à égalité de points. Elles sont départagées à la différence de jeux et Gisors se classe finalement 2ème. L'équipe se maintient en Régionale 3.

Photo : de gauche à droite, Doriam, François, Timothy et Jean-Philippe (capitaine et auteur des résumés)
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com