Hiver 2015 - 35+ H1 - Excellence

Planning de l'équipe

JournéeDateHoraireEquipe visitéeEquipe visiteuseScoreClassement
1Dimanche 9 novembre 20149h30Gisors TC 1Paluel TC 13 / 23ème / 6
2Dimanche 16 novembre 20149h00Forges-les-Eaux USF TC 1Gisors TC 10 / 51ère / 6
3Dimanche 23 novembre 20149h00Bois-Guillaume USCB Tennis 1Gisors TC 11 / 41ère / 6
4Dimanche 30 novembre 20149h00Gisors TC 1Louviers TC 14 / 11ère / 6
5Dimanche 7 décembre 201410h00Mont-Saint-Aignan TC 1Gisors TC 12 / 31ère / 6
FinaleDimanche 11 janvier 201510h00Saint-Lô TC 1Gisors TC 12 / 3 

35+ H1 - 09/11/2014 - Journée 1 - Gisors TC 1 bat Paluel TC 1 : 3 / 2

Mais pourquoi Papa…

Que cela semble bon de se retrouver pour ce nouveau championnat. L’équipe gisorsienne est la petite nouvelle de la poule, par conséquent nous devrions jouer le maintien. Mais c’est méconnaître les ambitions d’un groupe soudé : nous visons évidemment la première place ! Nous alignons l’équipe type du cru 2014 : Julien, François, Timothy et Jean-Philippe. Nous sommes prêts à recevoir Paluel qui évolue dans cette division déjà depuis plusieurs années. A mon retour à la maison le dimanche en soirée, Grégoire est venu à ma rencontre en me posant cette question : "Eh Papa, mais pourquoi tu rentres tard ?" Alors je me suis assis près de lui en lui répondant...

- Tu vois, j’ai joué au tennis avec mes copains et on a gagné 3/2, et c’était dur.
- Mais pourquoi Papa c’était dur ?
- Eh bien, papa en simple 4, a joué contre un 15/4, j’ai gagné 3/6 6/3 6/2. J’ai eu du mal, je n’ai pas bien bougé mes jambes et je n’avais pas confiance. Je frappais doucement. Mais, Papa voulais gagner pour son équipe et donc... Papa a gagné.
- Ouais, tant mieux.
- A côté de moi, Tim, en simple 3, a joué contre un 15/1. Tim a perdu 6/4 6/3, fait très rare en championnat. Mais l’adversaire jouait très bien, très efficace au filet.
- Ouais, Tim a perdu, c’est pas grave, hein Papa.
- Non ce n’est pas grave, car il est fort. En plus, le grand François, en simple 2 a gagné 7/6 6/4 contre un 15. Papa était sur le banc pour regarder le match, lorsque les joueurs frappaient dans la balle, ça faisait un gros bruit, car tous les deux frappaient très fort.
- Ouais, hein Papa, toi aussi tu tapes fort comme ça ?
- Non mon bébé, Papa quand il tape fort, ça tape tout mou.
- Ouais, ben moi Grégoire, je tape fort comme ça.
- Et à côté de François jouait Julien, en simple 1 qui a perdu 6/3 6/1 contre un 4/6.
- Oh non, pourquoi Julien il a perdu ?
- Parce que le monsieur d’en face, faisait tout ce qu’il voulait, il plaçait les balles sur le court loin de Julien, et Julien ne pouvait pas les avoir. Le monsieur était trop fort, tu vois.
- Ouais, ouais, d’accord.
- Alors après, Julien et le grand François ont joué le double contre le 4/6 et le 15. Au départ Julien était encore dans son simple, le temps de la décompression du 1er set perdu 6/3. Puis dans le 2nd set, Papa et Tim ont vu leurs copains attaquer, et marquer plein de points au filet. On a gagné le 2nd set 6/2. Puis dans le super tie-break, les Paluellais gagnent 4 points de suite, puis on perd 5/1, ensuite 8/5. On mène 9/8. On sauve une balle de match, on perd une balle de match, on sauve une balle de match, on perd une balle de match. Et on gagne 14/12 !
- Tout ça ! Ça fait beaucoup 14.
- Oui mon bébé, c’est pour cela que Papa est rentré tard. Tu vois maintenant on va boire un coup, car Papa est content d’avoir gagné avec ses copains, mais je n’ai plus de force.


Effectivement, ce fut intense sur le banc avec Tim : quelle pression ! Bravo à Julien et François pour votre double d’une très grande qualité, mieux que celui du titre de l’année passée ! C’est pour des moments comme ça que ce sport est formidable, à condition d’être entouré de 3 partenaires comme vous. Bravo !

Photo :
de gauche à droite, Jean-Philippe (capitaine), Timothy, Julien et François

Dimanche 9 novembre 2014 : Gisors TC 1 / Paluel TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Julien Drecher154/6D6/3 6/1
François Constantin15/115V7/6 6/4
Timothy Blanchet15/115/1D6/4 6/3
Jean-Philippe Nariana15/115/4V3/6 6/3 6/2
Julien Drecher
François Constantin
15
15/1
4/6 et 15V3/6 6/2 1/0

35+ H1 - 16/11/2014 - Journée 2 - Gisors TC 1 bat Forges-les-Eaux USF TC 1 : 5 / 0

Erreur chez l’éditeur !

Malgré une relecture avant l’envoi pour impression, l’éditeur de cet article a mélangé, volontairement ou non, les prénoms de nos gisorsiens. Une petite réflexion cérébrale t’aidera facilement à remettre les prénoms aux bons endroits !

Nous sommes heureux de nous retrouver pour cette deuxième journée. Nous accueillons à bras ouverts Fabien dans notre équipe, cela devrait nous permettre de ramener au moins un point ! Mais pour gagner il nous en faut au minimum 3 : rien n’est joué d’avance, même avec ce nouveau n°1. C’est donc le cœur serré que le capitaine n’a pas sélectionné le grand François, pourtant l’homme des 2 points contre Paluel. Nous irons donc à Forges-les-Eaux avec Fabien, Julien, Timothy et Jean-Philippe.

Après un petit café pris dans le bourg, offert par Fabien, nous sommes prêts à défier nos adversaires. La tâche est moins rude que prévue, il manque un 15, ancien 2/6.

Fabien ouvre les hostilités face à un 15/4. Tout roule, ça sert correctement, ça attaque parfois, ça court. Le gisorsien mène 6/0 4/2. Et là, Fabien redevient le gentil petit ourson tout mignon que l’on connait bien. Il s’incline 7/5 dans la 2ème manche. Bien soutenu par Julien et Jean-Philippe, il finit par l’emporter 6/2 dans la dernière manche, avec un jeu qui ressemble à du tennis.

A ses côtés, Julien défie un 15/3. On a retrouvé notre Julien des championnats précédents : toujours très régulier du fond de court, il n’a rien lâché. Bien aidé par le Forgion qui visait parfois les bâches vertes, notre gisorsien l’emporte 6/0 6/2.

Au tour de Tim de rentrer sur le court, car Fabien n’a toujours pas fini avec son 15/4. Son adversaire est le moniteur du club, classé 15/1. Tim déroule dans le 1er set, évidemment grâce à ses puissants services et ses volées "break dance" façon Sidney. Il l’emporte 6/0. Ensuite, quelques points sont discutés et discutables, ce qui déroute Tim. Il s’incline 6/4. Finalement, à la suite d’une trentaine de smashs, Tim arrache la dernière manche 6/3.

Jean-Philippe rentre enfin sur le court, il est content d’être avec ses potes, mais l’œil du tigre n’est pas là. Quelques fautes mettent en confiance le 5/6 qui mène 5/3. Mais Jean-Philippe connaît sa partition et gagne 4 jeux de suite pour l’emporter 7/5. Le second set est à sens unique malgré le score de 6/4. De bons et jolis points ont déstabilisé le Forgion.

Nous menons donc 4/0. Le double est une formalité. Jean-Philippe et Julien l’emportent 6/1 6/2 face aux 5/6 et 15/1. Evidemment Jean-Philippe fut extraordinaire à la volée et percutant au service. Soulignons tout de même la bonne prestation de Julien. Un double ça se gagne à deux.

Nous sommes ravis. Après cette journée, nous atteignons la 1ère place, que nous ne voulons plus quitter. Evidemment, nous prévenons le grand François, ainsi que Pascal qui fera ses premiers pas la semaine prochaine dans notre grande équipe gisorsienne des "35 ans".

Si toutefois, comme l’éditeur, votre cerveau est encore retourné, reportez-vous au tableau ci-dessus pour replacer les prénoms au bon endroit !

Photo : de gauche à droite, Jean-Philippe (capitaine), Timothy, Fabien et Julien

Dimanche 16 novembre 2014 : Forges-les-Eaux USF TC 1 / Gisors TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Fabien Campello3/65/6V7/5 6/4
Julien Drecher1515V6/0 4/6 6/3
Timothy Blanchet15/115/3V6/0 6/2
Jean-Philippe Nariana15/115/4V6/0 5/7 6/2
Fabien Campello
Timothy Blanchet
3/6
15/1
 V6/1 6/2

35+ H1 - 23/11/2014 - Journée 3 - Gisors TC 1 bat Bois-Guillaume USCB Tennis 1 : 4 / 1

Pour l’anecdote

Nous nous déplaçons à Bois-Guillaume, équipe invaincue comme celle de Gisors. Les classements prévus de nos adversaires ne sont pas forcément plus élevés que les nôtres. Mais ne nous emballons pas, les Bois-Guillaumais ont pour coutume de jouer sur moquette. Le grand François et Tim sont au repos ce dimanche. L’équipe gisorsienne est par conséquent composée de Fabien, Pascal, Julien et Jean-Philippe. Un de nos plus grands supporters, Bertrand Longfier, fait partie du voyage. C’est un bon signe, nous ne nous sommes jamais inclinés en sa présence.

Jean-Philippe ouvre les hostilités face à un 15/4. Ce qui devait arriver, arriva. A force d’être trop tendre, le gisorsien subit constamment les assauts de son adversaire. Inefficace au retour et en attaque, la victoire ne pouvait pas se profiler. Jean-Philippe s’incline 7/5 7/5. Pour l’anecdote, les deux balles de sets perdues sont des balles s’écrasant sur la bande du filet !

En parallèle, Julien défie un autre 15/4. Vu la surface, difficile pour notre volleyeur fou de concrétiser ses points au filet. Mais toujours présent aux moments clefs de la rencontre, Julien s’impose, non sans une petite frayeur, 6/4 6/2. Pour l’anecdote, c’est probablement la rencontre où Julien a le moins servi d’aces.

Des petites frayeurs, Pascal en a sûrement eu. Il s’impose 6/4 6/4 devant un 15/3 à l’accent très latin. Ce fut un peu le même profil de rencontre que Julien. La confiance, la tactique, les bons choix ont profité à Pascal pour faire basculer la rencontre en faveur de l’équipe gisorsienne. Pour l’anecdote, rentrée réussie de Pascal pour son 1er match en équipe "35 ans".

Fabien doit terminer le travail, pourtant mal entamé. Il est confronté à un 3/6, qui a tout le public pour lui. Des applaudissements mal placés agacent notre "number one", mais dans le bon sens. Il a comme objectif d’atténuer le niveau sonore des supporters Bois-Guillaumais. Et c’est chose faite, en étant mené 1/2, il s’impose 6/2 6/0 ! Que dire ? Ce fut un match parfait, sérieux. Quelle sérénité, quelle facilité, quel physique ! Arrêtons-là les flatteries, Fabien risque de ne plus rentrer dans ses baskets ! Pour l’anecdote, l’adversaire de Fabien a tout de même souligné : "ça fait au moins deux ans qu’on ne m’a pas mis une branlée comme ça !".

Évidemment, le capitaine est déçu d’avoir perdu, mais le capitaine est ravi d’avoir remporté la rencontre, entouré de ses potes. Ravi également de la bonne intégration de Pascal. Il reste encore deux marches à franchir pour atteindre notre objectif. Au fait, on en oublierait presque le double, qui a été remporté brillamment par Fabien et Julien 6/2 6/3, simple formalité. Pour l’anecdote, nos deux supporters nous ont porté chance. Eh oui, deux supporters ! Bertrand évidemment, mais aussi Albert Baudic venu admirer son gendre et apprécier les qualités des 3 autres gisorsiens. Merci de leur soutien.

Photo : de gauche à droite, Jean-Philippe (capitaine), Fabien, Julien et Pascal

Dimanche 23 novembre 2014 : Bois-Guillaume USCB Tennis 1 / Gisors TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Fabien Campello2/63/6V6/2 6/0
Pascal Bellanger5/615/3V6/4 6/4
Julien Drecher1515/4V6/4 6/2
Jean-Philippe Nariana15/115/4D7/5 7/5
Fabien Campello
Julien Drecher
2/6
15
15/4 et 15/4V6/2 6/3

35+ H1 - 30/11/2014 - Journée 4 - Gisors TC 1 bat Louviers TC 1 : 4 / 1

Ici c’est le chaudron !

De retour sur nos courts pour cette 4ème journée, nous affrontons Louviers. Nos adversaires souhaitent la victoire pour espérer le maintien. Le maître mot sera donc la méfiance. La sélection gisorsienne est composée de Pascal, Julien, Timothy et Jean-Philippe.

Jean-Philippe affronte un 15/4. Rien n’est joué lorsqu’on connaît bien le capitaine gisorsien. Le Lovérien court sur toutes les balles, trouve des zones improbables, et tape fort en coup droit. Les balles de Jean-Philippe reviennent souvent, il faut être bon sur la finition. Pas assez performant sur cette phase de jeu, il remporte seulement le 1er set 6/4. Dans le 2nd set, plus physique que son adversaire, plus percutant, il l’emporte assez facilement 6/2.

Sur le court côté "baie vitrée", Tim déroule. Il l’emporte 6/2 6/2 devant un 15/3. Bonne partie de Tim qui a su déployer tout son arsenal pour contrer son adversaire. La partie s’est surtout jouée sur la tactique. Les schémas de jeu proposés par le gisorsien ont été plus judicieux, et par conséquent plus efficaces. Bravo.

Pour le compte du simple 2, Julien doit l’emporter face à un 15/2. Dès l’entame du match, on sent que la situation va être plus compliquée que lors de ses précédentes parties. Le Lovérien est en pleine confiance, la vitesse de balle de Julien ne le gêne pas, il est également à l’aise aux retours de service. Par conséquent, pour gagner, Julien doit imposer une filière qui n’est pas la sienne : faire durer l’échange. Ajoutons à tous ces paramètres, une insolente réussite à la volée, et une prise de risque maximum sur le secteur offensif, la tâche est plus que difficile. Malgré sa combativité, et l’amour pour cette équipe, Julien s’incline 6/4 4/6 7/5.

Pascal a récupéré le court de Jean-Philippe. Par la même occasion, Pascal a récupéré le bras de Jean-Philippe ! Sa balle ne part pas, il pioche dans le carré de service. Il est tendu. Il n’ose pas, il subit. Mais il est combatif, ce qu’apprécient Tim et Jean-Phi. Evidemment son adversaire profite de la situation, mais malgré des balles de break et des balles de sets sauvées, Pascal emmène le Lovérien classé 15 au tie-break. Tie-break remporté 7/4, sur un ace. Puis grande surprise, le Lovérien abandonne. Une blessure à la voute plantaire refait surface.

Nos adversaires, résignés, s’inclinent également dans le double 6/4 7/5 face à Pascal et Julien.

Une nouvelle victoire 4/1, très précieuse, en vue de la montée, nous place dans une situation favorable avant de défier l’autre équipe invaincue de la poule : Mont-Saint-Aignan. Une dernière étape reste à franchir. Notre cohésion devra faire la différence, la différence de nos jeux sera notre force, notre force sera l’amour de notre équipe, notre équipe ramènera la victoire !

Photo : de gauche à droite, Pascal, Timothy, Julien et Jean-Philippe (capitaine)

Dimanche 30 novembre 2014 : Gisors TC 1 / Louviers TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Pascal Bellanger5/615V7/6 ab.
Julien Drecher1515/2D6/4 4/6 7/5
Timothy Blanchet15/115/3V6/2 6/2
Jean-Philippe Nariana15/115/4V6/4 6/2
Pascal Bellanger
Julien Drecher
5/6
15
15/3 et 15/4V6/4 7/5

35+ H1 - 07/12/2014 - Journée 5 - Gisors TC 1 bat Mont-Saint-Aignan TC 1 : 3 / 2

Quand le tennis de la ville rencontre le tennis des champs...

Encore un déplacement hors du département. C’est la 3ème année de suite que nous nous déplaçons à Mont-Saint-Aignan. Le temps vire au gris et au froid, mais les gisorsiens comptent bien réchauffer l’atmosphère rouennaise. Julien est resté avec ses enfants, Jean-Philippe soutiendra sur le banc ses partenaires, par conséquent nous alignons une équipe inédite : Fabien, Pascal, François et Timothy. Nos adversaires peuvent encore terminer premiers de la poule s’ils remportent la rencontre 5/0. De notre côté, il nous faut gagner un match !

Tim ouvre les hostilités face à un 15/2. Le Mont-Saint-Aignanais fut classé -30. Même si le coach n’aime pas que l’on se fie au classement du passé, cela donne quand même quelques points de repère sur le niveau de jeu du joueur. Tim est nerveux sur le début de la partie, son adversaire ne lui laisse pas le temps de s’organiser : il prend la balle tôt, trouve de la longueur et frotte bien la balle. Tim s’incline 6/1. Fabien est sur le banc, tout va se jouer au mental. Ne rien lâcher car un rien peut faire tourner la partie. Quelques réflexions du 15/2 redynamisent le gisorsien qui est fort dans la tête, il s’impose 6/4 en étant mené 4/1. Le plus dur est fait. Le 15/2 est au fond du trou. Le trou est large mais pas assez profond ! Le 3ème set est toujours aussi accroché. Tim sert 3 balles de match à 5/4 40/0, mais rien à faire : le tie-break départagera les deux joueurs. Un tie-break représentatif du 3ème set car il sera remporté 8/6 par Tim. Bravo, cette partie entre dans le "top 5" des plus grands matchs de notre Tim.

Pendant ce temps, le grand François, accompagné de Jean-Phi, déroule. Son adversaire 15/1 ne peut rien faire. La stratégie conseillée par son partenaire ne fût pas la meilleure : le Mont-Saint-Aignanais s’incline 6/2 6/2. Le grand François n’est pas content de son match. Certes, sur les statistiques, 2 double-fautes par jeu noircissent un peu le tableau. Mais le grand François a joué juste au bon moment, bien aidé par sa puissance. Un grand symbole pour le capitaine : le grand François, avec Julien, nous sauvent plusieurs fois de la défaite lors du double contre Paluel, puis 5 journées plus tard, il nous offre le point de la montée. Bravo mon petit !

Pascal récupère le court de François puisque Tim est encore dans son match. Le gisorsien a du mal à trouver ses repères... et de la chaleur ! Son adversaire 15, profite de la situation. Le 1er set commence réellement à 5/5, et plus précisément au tie-break à 4/2, lorsque les deux joueurs ne sont pas d’accord sur une annonce de balle. Même discussion sur la balle de set du Mont-Saint-Aignanais. Bref, Pascal remporte cette manche 7/6, mais rien n’est acquis. En fait Pascal ne trouvera pas de solution. Il s’incline 6/2 6/3 dans les sets suivants. Ce ne fût pas évident devant un adversaire régulier du fond qui aime bien attirer son vis-à-vis au filet. Il aurait peut-être fallu plus d’agressivité.

Fabien enchaine à la suite de Tim, le court est chaud. La différence de classement devrait offrir un match facile pour notre n°1. Mais le 5/6 adverse ne compte pas se laisser faire. A la suite d’un 1er set à sens unique remporté par le gisorsien 6/1, le Mont-Saint-Aignanais fait de la résistance. Bien aidé par Fabien en mode "école de tennis", le 5/6 joue mieux étant donné que le gisorsien le met en confiance. Fabien sauve même une balle de set à 5/3. Le tournant du match fût, une fois encore, un mauvais jugement de balle. Fabien pense avoir effectué un ace, l’adversaire affirme le contraire... A partir de cet instant, Fabien ne perdra plus un seul point, et gagnera la 2nde manche 7/5. Bravo !

Vu l’heure bien avancée, et le travail déjà effectué, nous ne faisons pas le double. Nous gagnons la rencontre 3/2. Nous terminons 1ers de cette poule. Une grande satisfaction générale pour notre montée en Pré-Nationale. 6 ans après la création de cette l’équipe, 7 championnats disputés, 6 divisions de passées, 5 titres remportés. Bravo aux joueurs pour leur implication. Sur son passage, le "petit" club de Gisors a déjà battu quelques grands clubs normands. Alors bouclons la boucle, allons chercher un nouveau titre contre nos meilleurs adversaires, les Saint-Lois. Rendez-vous est pris le 11 janvier 2015.

Photo : de gauche à droite, Pascal, Timothy, François, Fabien et Jean-Philippe (capitaine)

Dimanche 7 décembre 2014 : Mont-Saint-Aignan TC 1 / Gisors TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Fabien Campello2/65/6V6/1 7/5
Pascal Bellanger5/615D6/7 6/2 6/3
François Constantin15/115/1V6/2 6/2
Timothy Blanchet15/115/2V1/6 6/4 7/6
   Dw.o.

35+ H1 - 11/01/2015 - Finale - Gisors TC 1 bat Saint-Lô TC 1 : 3 / 2

On est CHARPION


Notre objectif de début de saison est atteint : nous accédons à la Pré-Nationale. Je verrais bien un croquis de Cabu avec le petit club gisorsien soulever la grosse coupe normande, ou bien un autre de Wolinski, plus osé, soulever une grosse coupe normande... sans la coupe ! Nous partons sans Julien et Pascal, dans la voiture se trouvent donc Fabien, François, Timothy et Jean-Philippe. Il est tôt, trop tôt pour un dimanche, car nous devons être à Saint-Lô pour 10h00. Effectivement, nous retrouvons les Saint-Lois pour la 3ème année consécutive en finale, c’est la "belle". Notre composition est établie afin de gagner la rencontre avant le double, nous savons que nos adversaires jouent mieux que leurs classements.

Par conséquent François (15/1) est aligné en simple 4, il retrouve Éric (15/1) qu’il avait battu l’an passé. Mais cette fois-ci, le gisorsien doit s’incliner sur le score de  2/6 6/4 6/4. Une rencontre largement à la portée de François qui ne s’est pas suffisamment imposé aux moments importants du 3ème set. Pourtant, sa puissance et ses attaques du fond de court en ont impressionné plus d’un.

Tim (15/1), notre lieutenant Ripley (voir championnat 2014), est aligné en simple 3 contre un nouveau 15/1. Rien ne change, ça déroule, ça joue juste, c’est efficace. Son adversaire ne s’assoit même pas au changement de côté, pressé d’en finir. Tim s’impose 6/3 6/1.

Nos plans sont un peu perturbés puisque sur nos tablettes François n’était pas pronostiqué perdant. Et ce n’est pas Jean-Philippe (15/1) qui va renverser la tendance face à Johnny (15) qui, comme en 2013, s’impose facilement 6/4 6/0. Défaite sévère mais logique.

Les sourires sont sur les lèvres des Saint-Lois. Mais Fabien (2/6) n’a pas encore mis les pieds sur le court. Emmanuel (15) doit subir la cadence du gisorsien, la balle va vite, les zones sont bien trouvées, rien à dire. Fabien s’impose 6/2 6/1. C’est simple le tennis. Le double est une nouvelle fois décisif.

On décide ensemble d’aligner Fabien et Tim en double, qui affrontent les deux Saint-Lois vainqueurs en simple. C’est un beau match, l’entente gisorsienne est parfaite, même si leurs adversaires jouent également juste. Les Saint-Lois sont à l’affût de la moindre erreur de nos amis. Mais les gisorsiens contrôlent la situation avec un Fabien aux quatre coins du court et un Tim percutant à la volée. Nous nous imposons 6/4 6/3. Bravo.

Notre semaine se termine avec des sourires, malgré une semaine ponctuée par de multiples balles qui malheureusement n’étaient pas jaunes. Bravo à toute l’équipe, aux 6 gisorsiens qui composent cette équipe. Une belle victoire, une belle équipe, nous sommes "Intouchables" comme le prédisait le n°1057 d’un petit journal irresponsable.

Photo : de gauche à droite, Pascal, Timothy, François, Fabien et Jean-Philippe (capitaine)

Dimanche 11 janvier 2015 : Saint-Lô TC 1 / Gisors TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Fabien Campello2/615V6/2 6/1
Jean-Philippe Nariana15/115D6/4 6/0
Timothy Blanchet15/115/1V6/3 6/1
François Constantin15/115/1D2/6 6/4 6/4
Fabien Campello
Timothy Blanchet
2/6
15/1
15 et 15/1V6/4 6/3

Bilan

Ils l'ont fait ! Pour la 3ème année consécutive, nos messieurs 35+ ont terminé premiers de leur poule, et pour la 2ème fois en 3 ans, sont allés au bout du championnat, remportant le titre face à Saint-Lô, la "belle" entre ces 2 équipes qui ont pris l'habitude de se rencontrer chaque année en finale. Souhaitons-leur la même réussite l'an prochain en Pré-Nationale où ils évolueront pour la 1ère fois. Félicitations à tous !

Merci à Jean-Philippe pour les résumés des rencontres.
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com