Hiver 2015 - Sénior H3 - Départementale 2

Planning de l'équipe

JournéeDateHoraireEquipe visitéeEquipe visiteuseScoreClassement
1Dimanche 5 octobre 201410h30Gisors TC 3Pont-de-l'Arche TC 13 / 02ème / 6
2Dimanche 12 octobre 20149h00Evreux ALM 2Gisors TC 30 / 31ère / 6
3Dimanche 19 octobre 20148h45Gisors TC 3Pacy-sur-Eure TC 41 / 22ème / 6
4Dimanche 26 octobre 2014 Gaillon Aubevoye TC 2Gisors TC 31 / 22ème / 6
5Dimanche 2 novembre 20149h00Gisors TC 3Evreux Nétreville Tennis 11 / 23ème / 6

H3 - 05/10/2014 - Journée 1 - Gisors TC 3 bat Pont-de-l'Arche TC 1 : 3 / 0

Pour cette première journée nous rencontrons Pont-de-l’Arche, équipe composée d'un 15/3, un 30, un 30/1 et un 30/2. De notre coté notre équipe est composée de Frédéric (15/4), Samuel et Hugo (15/5) et Bruno (30).

Nous savons que cette équipe aligne toujours un double très solide car ils sont pratiquement invaincus depuis 1 an dans cet exercice. Pour cette raison, nous choisissons Bruno et Samuel pour jouer le double et nous donner une bonne chance de le remporter, car l’hiver ce point est souvent décisif. Cela va s’avérer payant car ce sont bien leurs 2 meilleurs joueurs qui s’alignent en double, mais nos gisorsiens attaquent parfaitement la partie. Samuel a sorti sa raquette magique et aligne les retours tonitruants. De son coté, Bruno joue juste comme à son habitude. Les gisorsiens s’imposent 6/1 6/4 avec autorité, au terme d’un match d’un très bon niveau. Les joueurs de Pont-de-l’arche sont un peu dépités car ils n’ont pas l’habitude de se faire bousculer comme ça, mais bon fallait pas énerver "Raoul" (le deuxième prénom de Samuel désormais).

Dans le simple 2, Hugo rencontre le 30/2, un gaucher pas très puissant, mais qui commet peu de fautes. Hugo s’accroche bien dans le premier set mais il le perd 7/5 et il se retrouve ensuite mené 5/0 ! On se dit que c’est cuit mais c’est alors que le guerrier qui sommeille en lui s’est réveillé (bon, c’était le matin et il dormait très très bien !). Il amorce ensuite une remontée fantastique pour s’imposer 7/5 6/1 ! L’adversaire est atomisé physiquement et mentalement, on raconte qu’il a déjà revendu ses raquettes sur "Le bon coin".

Dans le simple 1 (commencé alors qu’Hugo perdait 3/0), Frédéric rencontre le 30/1, un joueur au jeu atypique basé sur les effets, et qui ramène tout. Cependant il manque de vitesse et de puissance pour gêner vraiment Frédéric qui est plutôt bien en jambes. Dans ce genre de match, il s’agit d’être patient, de ne pas faire de fautes pour accélérer au bon moment. Après un début de match laborieux, Frédéric se détache 6/3 5/1, seules quelques balles de match un peu "caviardées" entretiennent un peu le suspens, mais Frédéric se reprend et conclut 6/3 6/3.

Le championnat est bien lancé avec cette victoire 3/0 ! Encore un grand bravo à Hugo pour ce match dont il peut être fier et dont je pense il se souviendra longtemps ! J’avais pronostiqué une victoire en 3 sets mais si tu pouvais ne pas attendre 7/5 5/0 pour remonter cela préserverait la santé mentale de tes partenaires !

Photo : de gauche à droite, Hugo, Bruno, Frédéric (capitaine) et Samuel

Dimanche 5 octobre 2014 : Gisors TC 3 / Pont-de-l'Arche TC 1

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Frédéric Lequen15/430/1V6/3 6/3
Hugo Martins15/530/2V5/7 7/5 6/1
Samuel Alépée
Bruno Dupont
15/5
30
15/3 et 30V6/1 6/4

H3 - 12/10/2014 - Journée 2 - Gisors TC 3 bat Evreux ALM 2 : 2 / 1

Pour cette deuxième journée nous nous rendons à Evreux pour jouer contre l’ALM 2.

Notre équipe est composée de Mathieu et Frédéric (15/4), Samuel (15/5) et Patrick (30). L’équipe adverse est composée d’un 30, un 30/1, un 30/2 et un 30/4.

Samuel joue le premier simple contre le 30/1, le capitaine adverse, pas maladroit du tout, surtout en coup droit. D’autant que Sam fait un début de match calamiteux : il perd rapidement 4/1 en enchainant les coups droits "baduf" et les doubles fautes. Heureusement il se réveille progressivement et inverse la tendance. Quand Samuel ne fait pas de fautes ça va trop vite pour son adversaire. Le deuxième set est équilibré,  Sam alternant les fautes et les points extraordinaires (à noter un coup entre les jambes qui se transforme en passing gagnant !) et c’est au tie-break que cela va se jouer. Cette fois Sam retrouve son sérieux et s’impose nettement en pilonnant le revers de son adversaire : 6/4 7/6.

Pendant ce temps le double est remporté facilement par Patrick et Frédéric contre le 30/2 et le 30/4. Seules quelques fautes de concentration permettent aux joueurs d’Evreux de marquer quelques points car l’écart de niveau est un peu trop grand : victoire 6/1 6/0 en moins d’une heure.

Mathieu se lance dans le dernier simple contre le N°1 adverse, un bon 30 au jeu solide, tout en changement de rythme. Le début du match est équilibré, mais à ce moment le suspense concerne le match de Sam qui n’est pas encore terminé : on sent qu’il faut absolument qu’il l’emporte sous peine de se retrouver en mauvaise posture ! Pendant ce temps, Mathieu s’accroche et domine du fond du court alors que son adversaire se rue au filet à la moindre occasion. Quelques petites fautes font basculer le set : 6/3 puis 3/1. Mathieu ne se décourage pas, d’autant que son adversaire commence à baisser physiquement. Mais celui-ci a de l’expérience et il parvient à conclure après quelques jeux très accrochés 6/3. Mathieu est déçu car il sent bien que ces quelques points donnés ici ou là lui coûtent le match, mais le niveau de jeu affiché par moment permet d’être optimiste pour l’avenir !

Nous repartons donc avec une victoire 2/1 et sommes toujours en course pour la montée.

Dimanche 12 octobre 2014 : Evreux ALM 2 / Gisors TC 3

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Mathieu Letellier15/430D6/3 6/3
Samuel Alépée15/530/1V6/4 7/6
Frédéric Lequen
Patrick Mille
15/4
30
30/2 et 30/4V6/1 6/0

H3 - 19/10/2014 - Journée 3 - Pacy-sur-Eure TC 4 bat Gisors TC 3 : 2 / 1

Pour cette 3ème rencontre nous recevons Pacy-sur-Eure 4.

Cela démarre mal car un forfait de dernière minute en H2 oblige Dominique à emmener Mathieu avec eux en déplacement : c’est donc nous qui nous retrouvons à 3 dimanche matin à 8h alors que la rencontre démarre à 8h45 ! Après quelques coups de fils en direct de ma salle de bain, je parviens à joindre Bruno Dupont (qui n’aurait pas du me dire qu’il était du genre "lève tôt" !). Problème : il habite Beauvais ! Il n’a donc que le temps de sauter dans son short et d’enfourcher son fidèle destrier pour venir à la rescousse (en fait c’est une 308 Pigeot mais je trouvais que ça faisait mieux avec un destrier).

La rencontre peut donc commencer sans trop de retard. Nous devons jouer les trois matchs en même temps car l’équipe H1 doit enchainer à 11h00.
Je ne peux donc pas résumer les autres matchs, jouant le mien sous la bulle, mais je sais que le père de Louis a pu satisfaire les attentes légitimes des fans (nombreux !) qui suivent nos rencontres avec passion (si, si on m’a dit qu’il y en avait) grâce au TCG Live : un grand merci à lui, il "textote" avec une dextérité qui ferait pâlir d’envie plus d’une adolescente !

Ainsi Bruno (prenant très à cœur son rôle de chevalier blanc) et Louis (dont ce furent les grands débuts en équipe sénior) ont brillamment remporté le double 6/4 6/3 face à deux 30/1.

Malheureusement, pendant ce temps Alexis ne parvient pas à se dépêtrer du jeu de gaucher déstabilisant d'un joueur bien connu des gisorsiens, car on se le coltine depuis des années en simple ou en double à chaque fois que l’on rencontre Passy, et en général pendant 3h : j’en ai moi-même fait l’expérience au printemps avec plus de réussite ! Bref, défaite 6/2 6/4 d’Alexis, mais ce n’est pas le genre de 30/1 à rencontrer pour retrouver de la confiance.

Quand j’ai vent de ces résultats, nous sommes à 1 set partout, 4/6 6/1 sous la bulle face au N°1 adverse, un 30 ancien 15/3 qui joue très bien sur terre grâce à des coups très liftés et à un service "kické" très efficace. Malheureusement je me fais breaker trop tôt au 3ème (petite décompression coupable après avoir gagné le 2ème 6/1, je croyais avoir pris le dessus : que nenni !) Le match tourne au bras de fer, les échanges sont très longs et très disputés. Je suis souvent contraint de défendre car ses lifts m’empêchent de dicter le jeu, mais je sens que je suis mieux physiquement. Coup de théâtre : le joueur de Pacy sert pour le match à 5/4 40/A. Au terme d’un échange acharné qu’il a pourtant remporté, il se précipite dehors pour vomir pendant 5 minutes ! A son retour je sauve une balle de match, mais il trouve les ressources pour s’en procurer une autre, et là, au bout de 15 coups de raquette dans toutes les zones du court, et alors que je l’avais pratiquement débordé, son coup droit heurte la bande du filet et retombe mollement de mon coté ! Dommage, si j’avais pu arracher ce jeu, j’ai le sentiment qu’il ne s’en serait pas remis, mais voilà, il n’a pas craqué, bravo à lui. La défaite est parfois cruelle mais il faut l’accepter.

Bilan : on perd 2/1 contre une équipe à notre portée. C’est dommage car la première place est bien compromise désormais. (Et en plus la femme de Bruno me déteste : quand ça veut pas...)

Dimanche 19 octobre 2014 : Gisors TC 3 / Pacy-sur-Eure TC 4

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Frédéric Lequen15/430D6/4 1/6 6/4
Alexis Simoes15/430/1D6/2 6/4
Louis Etienne
Bruno Dupont
15/4
30
30/1 et 30/1V6/4 6/3

H3 - 26/10/2014 - Journée 4 - Gisors TC 3 bat Gaillon Aubevoye TC 2 : 2 / 1

Pour cette 4ème journée nous nous rendons à Gaillon. L’équipe gisorsienne est composée de Frédéric, Dominique et Mathieu (tous 15/4) ainsi que de Patrick (30). L’équipe de Gaillon aligne un 15/5, deux 30/1 et un 30/4, la rencontre s’annonce donc abordable sur le papier.

Patrick et Mathieu se chargent du double contre les deux 30/1. Le début de match est nettement en faveur des joueurs de Gaillon, plutôt inspirés au retour et à la volée, d’autant que coté gisorsien Patrick est en panne de service et Mathieu n’arrive pas du tout à jouer avec la raquette qu’il a emprunté à son père (car il a cassé ses 2 cordages la veille au tournoi de Tourly !). Mais les gisorsiens s’accrochent et refont peu à peu leur retard. Mathieu change de raquette et retrouve son jeu, Patrick se met à intercepter et ne commet plus de fautes. Il retrouve même sa première balle pour conclure le set 6/4. Dés lors c’est un cavalier seul des gisorsiens qui jouent de mieux en mieux alors que de l’autre coté les fautes s’accumulent. A 5/0 Mathieu sert pour le match : deux doubles fautes et une faute directe : 0/40 ! Il en faut plus pour troubler Mathieu aujourd’hui qui recolle et conclue le match avec autorité 6/4 6/0.

Pendant ce temps, dans le simple 2, Dominique affronte le 30/4, un match qui ne devrait être qu’une formalité, si ce n’est qu’il a joué 2 matchs en 3 sets la veille (dont une perf à 15/2, oui Môssieur !) et que son enthousiasme de junior ne suffit plus à le déplacer ! Circonstance aggravante, le 30/4 a un niveau de jeu bien supérieur à ce qu’indique son classement ! Le match est très équilibré mais Dominique gagne quand même le premier set 6/4. Dans le deuxième set c’est la panne ! Dominique ne passe plus un revers, ni un service, et il ne peut plus compenser en coup droit. L’adversaire l’a bien vu et se détache inexorablement 6/2 3/1 !
Dominique ne lâche rien, il s’arrache et recolle au score. A 4/4 il parvient enfin à gagner son service ! C’en est trop pour son adversaire qui s’écroule complètement alors qu’il avait le match en main. victoire de Dominique 6/4 2/6 6/4 : un vrai match de guerrier mais que ce fût dur !

Gisors mène donc 2/0 au démarrage du dernier simple, et heureusement car on peut dire que je suis tombé sur un os ! Très rapidement je constate que le joueur de Gaillon, bien que 15/5, a un niveau de jeu bien supérieur au mien et ce dans tous les domaines ! Ça va trop vite pour moi, c’est trop précis, trop régulier et les jeux défilent. J’ai beau me démener et tenter de changer d’option tactique, rien n’y fait, rien de ce que je fais ne le gêne vraiment. Il distille des points gagnants avec une facilité déconcertante :  quand je trouve un bon angle, il en trouve un meilleur; quand je joue vite, il joue plus vite; quand je monte il me passe; quand je suis patient, il est plus patient et me met à 3 mètres à la moindre balle courte, le tout avec un relâchement et un timing impeccable ! Bon ben... merci pour la leçon ! Bilan 6/1 6/0. Mes partenaires ont beau me dire que j’ai bien joué, je n’ai pas marqué assez de jeux pour en être totalement convaincu ! J’apprendrai après le match qu’il perfe jusqu'à 15, et que maintenant que ses études sont achevées il va pouvoir se consacrer un peu plus au tennis ! En attendant je n’ai plus qu’a retourner aux miennes : peut être une thèse sur le big bang, les trous noirs ou quoi que ce soit qui ait un rapport avec une nature cruelle et hostile, j’hésite encore...

Encore bravo à la "Letellier Family" : Dominique (alias SFR : c’est pas fini !) et Mathieu auteur d’un très bon match avec une raquette d’emprunt. Nous pourrons donc jouer la montée la semaine prochaine contre Nettreville.

Dimanche 26 octobre 2014 : Gaillon Aubevoye TC 2 / Gisors TC 3

Joueur Classement Classement adverse Résultat Score
Frédéric Lequen15/415/5D6/1 6/0
Dominique Letellier15/430/4V6/4 2/6 6/4
Mathieu Letellier
Patrick Mille
15/4
30
30/1 et 30/1V6/4 6/0

H3 - 02/11/2014 - Journée 5 - Evreux Nétreville Tennis 1 bat Gisors TC 3 : 2 / 1

Pour cette dernière journée, nous recevons Nétreville 1, premiers de la poule (devant nous) et qui font figure de favoris tant leurs joueurs de simple gagnent leurs matchs facilement depuis le début. L’enjeu est simple, pour finir 1er nous devons les battre 3/0. A noter également que ce sont ces mêmes joueurs qui nous ont éliminé en demi-finale l’hiver dernier !

La rencontre se déroule sous la bulle et c’est Louis Etienne (15/4) qui joue le premier simple contre un autre 15/4, un gaucher au coup droit redoutable qui avait dominé Julien l’année dernière. Le début de match est équilibré, les deux joueurs commettant beaucoup de fautes, mais c’est le joueur d’Evreux qui parvient à prendre l’avantage 6/3. Louis n’aime pas du tout la surface et il se frustre de plus en plus car il n’arrive pas à mettre son jeu en place. Malgré quelques jeux très accrochés, le premier match est perdu 6/3 6/1.

Ensuite, Patrick et moi nous nous occupons du double face à un 15/5 et un 30/1. Notre début de match est très laborieux mais nous réalisons néanmoins le break pour mener 3/2. Cependant, au lieu de se libérer, on se laisse endormir par cette paire au jeu atypique, entre un joueur qui frappe tout et un autre qui fait des cloches mais ne commet aucune faute. Comme en plus de notre coté on accumule les bourdes et les mauvais choix, on se retrouve menés 6/4 puis 3/0 au deuxième set ! Cette fois il y a vraiment le feu : on s’accroche, on se fait violence et on parvient à arracher le 2ème set 7/5.

Dans le 3ème set, on retrouve enfin un niveau de jeu correct : nos coups sont plus appuyés, on bouge mieux et on parvient enfin à faire quelques interceptions au filet. Cela change tout, d’autant que nos adversaires semblent un peu dépités après la perte du deuxième set qui leur tendait les bras. Nous nous détachons rapidement 5/1. C’est alors qu’à 40-A sur le service adverse, je marche sur une balle qui traine, et crack !, la cheville qui tourne ! Pour autant c’est trop bête d’abandonner à 2 points du match, mais je sens bien que je ne peux plus poser le pied par terre ! Le jeu reprend et mon adversaire qui doit servir sur moi a dû se déconcentrer et il commet une double faute : balle de match ! Patrick a bien compris que c’est le moment ou jamais et prend les choses en mains : il effectue un retour plein d’autorité, monte au filet et conclut par une magnifique volée de revers, la seule du match mais elle était ô combien importante ! Victoire 4/6 7/5 6/1 : il est temps car je ne peux plus du tout marcher.

C’est depuis les urgences et grâce au TCG Live que je suivrais le match d’Alexis dans le dernier simple. J’ai cru comprendre qu’il avait fait un bon match contre le N°1 adverse (15/2), mais que celui-ci était juste un peu trop fort. Ce n’est pas une surprise, car l’année dernière, ce joueur doté d’une très belle technique derrière une allure faussement nonchalante, avait atomisé le regretté Millan sur ce même court par 6/1 6/0. Alexis aura fait un peu mieux : défaite 6/2 6/1 et nous perdons la rencontre 2/1 ainsi que nos (minces) espoirs de finir à la première place.

Décidément, cette année encore c’est "voir Nétreville et mourir" : quelle galère !

Photo : Frédéric aux urgences, c'est pas le pied !

Dimanche 2 novembre 2014 : Gisors TC 3 / Evreux Nétreville Tennis 1

JoueurClassement Classement adverse Résultat Score
Alexis Simoes15/415/2D6/2 6/1
Louis Etienne15/415/4D6/3 6/1
Frédéric Lequen
Patrick Mille
15/4
30
15/5 et 30/1V4/6 7/5 6/1

Bilan

Notre équipe est 2ème à une journée de la fin de la phase de poule, et la dernière journée prend des allures de finale de poule pour décrocher la 1ère place et du même coup la montée en Départementale 1. Malheureusement, comme l'an passé en phase finale, Evreux Nétreville barre la route de nos joueurs, qui doivent se contenter du maintien.

Merci à tous les joueurs, avec une mention spéciale pour Frédéric Lequen, courageux capitaine qui, lors de l'ultime journée, a terminé le double alors qu'il venait de se donner une entorse !

Merci à Frédéric pour les résumés des rencontres.

 
ce site a été créé sur www.quomodo.com